dimanche 28 août 2011

une superbe bague à gagner !

et en plus on peut choisir !

allez vite faire un petit tour chez sabinette, pour lui souhaiter un bon bloganniversaire !


Journée du blog créatif chez créava

J'avoue que je ne connais pas cette boutique, mais que je vais aller me faire la plaisir d'aller y jeter un oeil, le seul problème, est que quand je vois quelque chose de nouveau, j'ai envie d'acheter (quand ce n'est pas nouveau, et que c'est beau, j'ai aussi envie d'acheter d'ailleurs)

ils organisent un concours jusqu'au 31 août, et offrant des bons d'achat dont le montant variera selon le nombre d'article publié sur nos blogs, alors il faut y aller

(je vous colle ci dessous un petit bout de leur article)

Durée du concours

Nous laissons ouvert ce concours Journée du Blog créatif du 25 août au 04 septembre 2011 inclus.
  • Le 5 septembre 2011: nous dénombrerons, listerons et lirons tous les articles de vos blogs respectifs, et nous vous attribuerons un bon d’achat automatiquement.
  • Le 6 septembre 2011: nous effectuerons le tirage au sort final parmi tous les blogs proposés pour offrir entre 1 et 3 cadeaux supplémentaires.
n'hésitez pas, qui ne risque rien, n'a rien !

chez créava, en plus il y a un blog, pour discuter ou demander conseil, ou partager son savoir faire : ici

sans oublier la boutique, mais attention, c'est mortel pour la carte bleue : ici

comme vous le savez si vous regardez mon blog, j'aime les perles, et j'aime beaucoup les fleurs en perles, et pour faire de jolies compositions, il ne faut pas hésiter à aller faire un tour du côté de l'art floral


bonne chance à vous toutes



Si, vous y êtes, vos 100 ans sont là

Parce que 100 ans, ça se fête !

Arrivée à l' age de 7 ans, au 7 rue de Compiègne Simone y restera 92 années, elle se rappelle du « temps jadis » où elle n'aurait pas osé faire le tiers des bétises faites à l'heure actuelle par les enfants de tous âges, surtout à l'école, car elle avait une peur bleue de sa maîtresse. Comme tous les enfants de cette époque elle allait à l 'école à pieds, mais l'école c'était Chateaubriand, autant dire qu'il ne fallait pas traîner en route !


Les temps de guerre qu'elle a vécu lui ont appris à être économe, et se sentait fautive si elle mangeait une petite douceur, même le dimanche, mais avoue qu'elle est contente quand elle peut boire une petite coupe de champagne parce qu'elle aime ça.

Elle a travaillé à « salle de bain des mineurs », à la brasserie Merlin, et à l'hôpital d'Auchel, comme lingère, ce n'était pas tous les jours facile ! Puis quand elle pris sa retraite, elle s' occupa de sa maman jusqu'à la fin. ! Même après plus de 20 ans de retraite, elle se disait « farcée » parce qu'elle s'était levée à 7 h , et se sentait en retard pour le reste de sa journée. Elle a fait longtemps partie du « patronnage », et de la « Vie Montante ».

Simone a vu le quartier changer, car quand ses parents ont emménagé les routes et le quartier n'étaient même pas finis, ne s'est pas mariée, a accepté quelques travaux de rénovation dans sa maison de coron, mais a toujours refusé le chauffage central, et s'est chauffée toute sa vie avec sa cuisinière à charbon, allumée pratiquement toute l'année, parce quand elle faisait la cuisine sur sa gazinière, il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas. Elle a refusé pendant des années qu'on lui remplisse ses charbonnières, parce que le jour où on ne serait pas là, il faudrait bien qu'elle le fasse elle-même.

Claire Parenty à fait sa connaissance en 1997, Simone avait alors 87 ans, au début comme aide ménagère, mais tout doucement elle est entrée dans sa « famille de cœur ».Jacques Boyer connait Simone depuis qu'il a 4 ans, il était un des nombreux enfants que la sœur de Simone, religieuse, a pris sous son aile et pour qui elle était une maman.

L'année dernière, nous avons fêté les 99 ans de Simone, ensemble, avec nos enfants.


Elle n'a jamais manqué d'aller voter, c'était son devoir ! Et les femmes n'avaient pas plus de raison de ne pas affirmer leur opinion que les hommes. D'ailleurs chez elle, la télévision n'était pas souvent allumée, mais le mercredi, l'après midi était occupé par les réunions de l'Assemblée Nationale, car elle aimait les débats houleux, voir à la limite des bagarres !




Sa sœur, religieuse à Coutances en Normandie (et qui a été la « maman » de Jacques, et de beaucoup d'autres) est venue la voir le plus possible. A plus de 85 ans, elle prenait train et métro pour lui rendre visite, jusque ce que la maladie l'emporte. Mais, le plus amusant, était qu'elles étaient heureuses de se voir, mais quand elles étaient ensemble, elles se chamaillaient toujours, et toujours pour des broutilles ! Mais les larmes étaient au coin de l'œil au moment du départ de Sœur Saint Jean, quand elle regagnait sa communauté.



Simone a accueilli pendant les vacances tous les enfants que sa sœur, religieuse et directrice d'école, avait pris sous son aile !, même quand ils sont devenus grands, mariés, père de famille nombreuse, la porte était toujours ouverte pour eux, et elle avait toujours un petit bonbon pour les enfants. Et aimait les regarder passer pour aller à l 'école, son plus grand regret actuel est qu'elle ne verra pas notre petit dernier passer sous ses fenêtres, pour aller au CP, et s'arrêter, pas longtemps ! le temps d'un bisou, à midi pour dire bonjour.

Malheureusement, une nuit de mars 2009, un jeune, qui savait très bien qu'elle habitait toute seule est venu pour essayer de la cambrioler, elle avait un sifflet dans son tiroir de table de nuit, et à soufflé dedans de toutes ses forces pour le faire fuir ! Ça a marché, je me demande encore comment. Mais la peur était là, et elle ne voulait plus rester seule chez elle, et est devenue pensionnaire à la Manaie. Car elle n'avait plus de famille proche, c'était la 1ère d 'une famille de 5, mais les autres sont partis avant elle.


Alors, aujourd'hui, 28 août 2011, pour vos 100 ans, nous vous souhaitons

un très bon anniversaire

Mlle Simone Vansteene

et qu'ils soient encore suivis de nombreux autres, même si à la Manaie « il n'y a que des vieux »comme vous vous plaisez à le dire !


PS: à la Manaie, vous ne cherchez plus de recettes de chicons dans votre livre de cuisine, jusqu'à ce qu'on arrive pour vous dire qu'en cherchant « endives », ce serait plus facile à trouver

Gros bisous, et on vous aime, même si nous ne sommes pas votre vraie famille.

S. Boyer

jeudi 18 août 2011

une petite poupée

en porte clés !


j'avoue que les couleurs sont un peut vives, mais pour Noël, elle ira peut-être dans le sapin !
(bidouillage maison d'après les personnages de Babette Vivian)

samedi 13 août 2011